2ème PARTIE: ET SI NOUS AVIONS UNE ANOMALIE DANS LA VISION DES COULEURS?

3. Les différents types de daltonismes

Il existe plusieurs autres formes ou degrés de daltonisme et nous allons les présenter ici.

  • Le daltonisme dichromatique. Un gène est absent, alors le daltonien est dichromate. Il ne forme les couleurs qu'à l'aide de 2 pigments :
  • si la iodopsine L manque, le sujet est protanope.
    Anérythropsie ou protanopie: perception du vert et du bleu seulement, cécité pour le rouge. C'est la plus commune. Le rouge, le jaune et le vert sont confondus.
  • si la iodopsine M manque, il est deutéranope .
    Achloroblepsie ou deutéranopie: perception du rouge et du bleu seulement, cécité pour le vert.
  • si la iodopsine S manque, cas extrêmement rare, il est tritanope.
    Acyanopsie ou Tritanopie : perception du rouge et du vert seulement, cécité pour le bleu. Cette anomalie est très rare, car elle est due à l'absence du pigment rétinien sensible.
  • Le daltonisme trichromatique. Le gène est présent mais déficient (le gène est hybride donc le pigment a une sensibilité différente), le daltonien est alors trichomate anormal
  • si le rouge est déficient, il est appelé protanomal
  • si c'est le vert il est deutéranomal
  • si c'est le bleu, il est tritanomal
  • Le daltonisme achromatique. C'est la cécité et la confusion pour toutes les couleurs.